Le Sas

Création :

2005

/femme/prison/fils/suicide/meurtre/cellule/peur/réinsertion

/voisine/cris/corde/maton/violence/incompréhension

/humiliation/observation/isolement/liberté/heures/semaines

/années/quarantaine/malnutrition/surveiller/punir

/conditionnelle/condamnation/abnégation de soi/insultes/noir

/oubli/dehors/barreaux/pas/grincements/trouver les mots

/caresses/arrachements/délinquance/malade/murs/portes

/râles/odeur/ciment/nier/détention/coupable/séparation

/surveiller/gris/promenade/douche…

 

 

Après Lou, c'est la deuxième collaboration avec Sylvie qui me parle de prison, de femmes.

Une femme seule en scène qui joue tous les rôles.

A la lecture du texte, seule l'idée de respiration vidéo me vient en tête, comme des moments de pause, d'extase et de doute.

Marcher, il faut marcher pour penser et passer...la prison pour le corps d'une femme c'est quoi?

Les vidéos viennent de là, elles sont projetées à l'arrière sur un thule gris de 8 mètres par 6, presque invisible le reste du temps. 

Comme en dehors du réel, isolées avant d'éclore... des vidéos, bulles de l'esprit d'une femme enfermée dans le sas.

 

 

Le sas  de Michel Azama

Mise en scène / Sylvie Landuyt  Interpréte / Jo Deseure

 Chorégraphe / Edith Depaule        Vidéaste / Marc Cerfontaine  

Musiciens / Louis Cardinal et Hugues Fanuel

Photographie / Alessia Contu       Lumière / Guy Simard

Scénographe / Vincent Bresmal         Costumes / Jackye Fauconnier

Régie générale / Stephen Ferrari.Une production de l’Agora théâtre, en coproduction avec le manège.mons, le CECN,

la Province du Hainaut (Fabrique de Théâtre) et le soutien de la Communauté Française (Service du Théâtre).

 

 

 

 

 

 

Actualité

  • Animateur audiovisuel en éducation permanente au GSARA
  • Professeur en vidéographie à Art² (Mons)
  • Consultance logiciel ISADORA (video temps réel) pour le Teatro Paraiso au Pais Vasco

Contact

MARC CERFONTAINE

rue du petit Spiennes, 1b
B-7032 SPIENNES

+32(0)492 82.28.85
marc.cerfontaine@gmail.com